Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Défense du dogme et de la loi de l’Islam contre les atteintes des (...) > Les Sectes > Religions colonialistes
Défense du dogme et de la loi de l’Islam contre les atteintes des orientalistes
Section : Les Sectes

Religions colonialistes

mercredi 18 août 2004

Au cours des derniers siècles de son histoire, la caravane islamique poursuivit tant bien que mal son parcours, accusant une marche trébuchante, une lassitude manifeste et un objectif indécis.

Grande était sa corruption politique, et plus grande encore était sa corruption culturelle. Les masses comme l’élite étaient emportées par des vagues déferlantes de traditions mythiques et de passions dominatrices. La nuit de l’ignorance - des choses religieuses et profanes - avançait lentement mais sûrement pour jeter ses voiles sur toute chose existante.

Le peu de gens que Dieu voulut épargner poussaient de temps à autre de puissants cris de détresse, visant à réveiller les inconscients et à écarter les insouciants des périls qui les guettaient. Mais ne nous-y trompons pas : le déluge du mal semblait être bien trop violent pour être repoussé par ces mains bienveillantes.

Les territoires de l’Islam sombrèrent bientôt dans les abysses du colonialisme qui se referma sur eux de toutes parts. C’était une chose inévitable. Car Dieu n’aide point un peuple qui L’a trahi et qui s’est trahi lui-même, s’en remettant au diable au lieu de s’en remettre à Lui.

Les colonisateurs œuvrèrent avec ruse et opiniâtreté pour achever la proie qui tomba soudainement entre leur mains.

Se déclencha alors une lutte d’un autre genre dans laquelle se mêlaient l’amour de la vie avec la nostalgie du passé glorieux. Mais les circonstances n’étaient pas favorables aux Musulmans pour qu’ils pussent concrétiser un quelconque gain dans cette nouvelle lutte. Leur négligence passée était profonde, et l’avance que leurs adversaires avaient sur eux était lointaine...

Un certain temps était nécessaire pour que le malade guérisse et puisse se relever de ses nombreuses blessures...

Mais leur ennemi n’allait pas les oublier pour leur laisser l’occasion de rassembler leurs esprits et de reprendre le cours de la vie. Bien au contraire, il s’efforçait d’augmenter leurs plaies et de retarder leur guérison.

Les jours passaient et le monde musulman s’accrochait à la vie, gagné à nouveau par la nostalgie de sa religion, de ses épopées et de ses valeurs spirituelles et sociales. Les colonisateurs, pour leur part, complotaient contre lui, le trompaient sur sa vérité, semaient la zizanie dans ses entrailles, et formaient des générations qui affaibliraient son entité et qui dédaigneraient son histoire.

L’exposé détaillé des méthodes du colonialisme dans les différents domaines nécessiterait de lui consacrer des livres entiers !

Mais en ce qui nous concerne - et puisque nous parlons des sectes musulmanes - nous aimerions aborder les religions colonialistes qu’il a créées sur les territoires musulmans, pour en faire son soutien dans la guerre livrée à l’Islam et à sa grande nation.

Par religions colonialistes, nous entendons le Bahâ’isme et le Qâdiyânisme !

Si ces sectes étaient apparues dans les forêts vierges d’Afrique ou dans les fins fonds de l’Australie, ou si les Anglais et les Américains les avaient créées chez eux, nous ne nous en serions pas préoccupés outre mesure...

Mais la naissance de ces religions virales au sein de la Communauté islamique, leurs tentatives de se camoufler, face aux naïfs, derrière les enseignements de l’Islam, et les services rendus à la politique britanique et sioniste par ces doctrines trompeuses - et qu’elles peuvent encore rendre à l’avenir - nous poussent à attirer une attention toute particulière sur cette manipulation colonialiste, afin que nul béotien ne tombe dans son piège.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî, Difâ` `an Al-`Aqîdah Wash-Sharî`ah didd Matâ`in Al-Mustashriqîn, éditions Nahdat Misr, deuxième édition, janvier 1997.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.