Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 1 à 10 > Sourate Al-A`râf
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 1 à 10

Sourate Al-A`râf

jeudi 7 juin 2001

Nom

Cette sourate tire son nom des versets 46 et 47 dans lesquels se trouvent la mention d’al-a`râf.

Période de Révélation

Une étude de son contenu montre clairement que la période de sa révélation est la même que celle de sourate Al-An`âm, c’est-à-dire, la dernière année de la vie du Saint Prophète à La Mecque. Il n’est pas possible d’affirmer avec certitude laquelle de ces deux sourates fut révélée la première, mais le style de leur exhortation indique clairement qu’elles appartiennent à la même période. Les deux sourates ont le même contexte historique, le lecteur peut donc se référer à la préface de sourate Al-An`âm.

Thème

Le sujet principal de cette sourate est l’invitation au message divin révélé à Muhammad — paix et bénédictions sur lui, formulé sur le ton de l’avertissement. En effet, le Messager avait consacré une longue période à l’avertissement des habitants de La Mecque sans résultat tangible sur eux. Pire, ils avaient ignoré son message et étaient devenus tellement obstinés et hostiles que, conformément au plan divin, il allait être commandé au Messager de les quitter pour se tourner vers d’autres peuples. Pour cette raison, ils ont été mis en demeure d’accepter le message et avertis fermement des conséquences de la conduite répréhensible adoptée par les peuples précédents envers leurs Messagers.

Alors que le Saint Prophète allait émigrer de La Mecque, la partie finale du discours a été adressée aux gens du Livre avec qui il allait entrer en contact. Cela signifiait que l’heure de l’émigration approchait et "l’invitation" allait être étendue à l’humanité et ne devait pas se limiter à son propre peuple comme auparavant. Le discours adressé aux juifs souligne clairement les conséquences de leur conduite hypocrite envers leur prophète : ils prétendaient croire au Prophète Moïse, mais étaient, en pratique, opposés à ses enseignements, lui avaient désobéi et avaient privilégié le mensonge. Ils ont, par conséquent, été affligés d’ignominie et de déshonneur.

À la fin de la sourate, quelques instructions ont été données au Saint Prophète et à ses disciples afin de propager l’Islam par la sagesse ; le plus important étant de faire preuve de patience et de réserve face aux provocations de l’adversaire. Dans ce contexte de tension, ils ont particulièrement été avisés de ne pas emprunter de voies nuisibles à leur cause.

Liens Internes

Versets 1 à 10 : Dans ce passage, les hommes ont été invités à suivre le message qui leur a été envoyé par l’intermédiaire de Muhammad — paix et bénédictions sur lui — et ont été avertis des conséquences de son rejet.

Versets 11 à 25 : Le récit d’Adam a été relaté en guise de leçon pour sa descendance contre les machinations de Satan, toujours prêt à les dévoyer comme il l’a fait avec Adam et Ève.

Versets 26 à 53 : Ce passage contient des instructions divines s’opposant aux desseins de Satan. Une image pittoresque des conséquences de ces deux voies y est dépeinte : la voie de Dieu et la voie de Satan.

Versets 54 à 58 : Ces versets établissent un parallèle entre le message envoyé par Dieu (le Créateur des cieux et de la terre et de tout ce qu’ils renferment) que l’on doit suivre et la pluie qu’Il envoie pour donner vie à une terre morte.

Versets 59 à 171 : Des événements de la vie de prophètes tels que Noë, Hûd, Sâlih, Lot, Jethro et Moïse — que la paix de Dieu soit sur eux tous — ont été relatés pour illustrer les conséquences du rejet du message. De même, l’audience du Prophète Muhammad — paix et bénédictions sur lui — a été exhortée à accepter et à suivre le message pour échapper à la perdition.

Versets 172 à 174 : L’alliance avec les Israélites a été évoquée suite au passage précédent. On a rappelé à l’humanité toute entière l’alliance passée du temps où Adam avait été nommé Lieutenant de Dieu afin que tous ses descendants s’en souviennent et acceptent de suivre le message confié au Saint Prophète.

Versets 175 à 179 : L’exemple de celui qui avait connaissance du message mais l’a ignoré a été donné pour mettre en garde ceux qui démentent le message. Ces derniers ont été exhortés à se servir de leurs facultés pour reconnaître le message, faute de quoi l’Enfer sera leur ultime demeure.

Versets 180 à 198 : Ce passage concluant traite de certaines déviations caractérisant ceux qui n’utilisent pas leurs facultés comme il se doit pour comprendre le message. Ceux-ci ont été exhortés, désavoués et avertis des conséquences graves de leur antagonisme envers le message du Noble Prophète.

Versets 199 à 206 : En conclusion, des instructions ont été données au Saint Prophète, et par son intermédiaire à ses disciples, quant à l’attitude à adopter face à ceux qui rejettent le message et s’en détournent.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.