Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 11 à 20 > Sourate An-Nahl (Les Abeilles)
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 11 à 20

Sourate An-Nahl (Les Abeilles)

mercredi 13 décembre 2000

Nom

Le nom de cette sourate, An-Nahl (c’est-à-dire "les abeilles"), est tiré du verset 68. Il sert simplement à la distinguer des autres sourates.

Période de la révélation

Les preuves internes suivantes montrent que cette sourate a été révélée durant la dernière étape de la mission prophétique à la Mecque :

  1. Le verset 41 montre clairement que la persécution avait forcé certains musulmans à émigrer en Ethiopie avant la révélation de cette sourate.
  2. Il est évident d’après le verset 106 qu’en ce temps-là la persécution des musulmans avait atteint son paroxysme. De ce fait, un problème s’est posé concernant la profération de paroles blasphématoires, sans réelle incrédulité, dans des conditions insupportables (sous la contrainte). Le problème était de savoir comment doit-on traiter une personne qui aurait agi ainsi.
  3. Les versets 112-114 font clairement référence à la fin des sept années de famine qui avaient frappé la Mecque quelques années après la désignation du Saint Prophète en tant que Messager d’Allâh.
  4. Le verset 6:145 fait référence au verset 116 de cette sourate, et le verset 118 de cette même sourate fait référence au verset 146 de la sourate 6 (Al-An`âm). Cela prouve que les deux sourates (6 et 16) étaient révélées dans la même période. Le style général de la sourate confirme également l’idée que cette sourate était révélée durant la dernière étape de la période mécquoise.

Thème Central

Tous les thèmes de la sourate tournent autour des différents aspects du Message, c’est-à-dire la réfutation du polythéisme (Shirk), la preuve du monothéisme (Tawhîd), et l’avertissement des conséquences du rejet, de l’opposition et de l’antagonisme vis-à-vis du Message.

Sujets de Discussion

Le tout premier verset comporte un avertissement direct et strict à ceux qui rejetaient d’office le Message, comme pour dire « la décision d’Allâh a déjà été prise concernant votre refus du Message. Pourquoi réclamez-vous qu’elle soit dépêchée ? Pourquoi ne tirez-vous pas profit du répit qui vous a été donné ! » Et ceci est exactement ce dont les mécréants de la Mecque avaient besoin à l’époque de la révélation de cette sourate. En effet, ils défiaient sans cesse le Saint prophète : « Pourquoi n’apportes-tu pas ce fléau dont tu nous menaces ! Car non seulement avons-nous rejeté ton Message mais nous nous y sommes ouvertement opposés pendant longtemps. » Un tel défi était quasiment devenu comme un proverbe qu’ils répétaient fréquemment comme une preuve claire que Muhammad — paix et bénédictions sur lui — n’était pas un vrai prophète.

Immédiatement après cet avertissement, ils ont été exhorté d’abandonner le polythéisme (shirk), étant donné que cette mauvaise croyance était la principal obstacle dans le chemin du Message. Ensuite, les thèmes suivants reviennent successivement à plusieurs reprises :

  1. Des preuves très convaincantes du monothéisme et de la réfutation du polythéisme ont été basées sur des signes clairs dans l’univers et en l’homme lui-même.
  2. Les objections des mécréants ont trouvé réponse, leurs arguments ont été réfutés, leurs doutes ont été dissipés et leurs faux prétextes ont été découverts.
  3. Des avertissements sont donnés contre la persistance dans les mauvaises voies et l’antagonisme envers le Message.
  4. Les changements moraux que le Message du Saint Prophète entend apporter en pratique dans la vie de l’homme, ont été présentés brièvement d’une manière attrayante. On a informé les associateurs que la croyance en Allâh, à laquelle ils adhéraient également, ne pouvait se réduire à de vaines paroles, mais qu’elle devait se concrétiser dans la vie morale et pratique de l’homme.

Le saint Prophète et ses compagnons ont été consolés et informés sur l’attitude à adopter face à l’antagonisme et la persécution des mécréants.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.