Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 31 à 40 > Sourate Luqmân
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 31 à 40

Sourate Luqmân

dimanche 22 octobre 2000

Nom

La sourate porte le nom de Luqmân en raison des enseignements que le sage Luqmân donne à son fils dans les versets 12 à 19.

Circonstances de la révélation

Un examen attentif de la sourate montre qu’elle a été révélée après le début de la persécution visant à éliminer et à contrecarrer l’appel de l’islam. Toutes sortes de machinations étaient employées à cet effet. En témoignent les versets 14 et 15 où les nouveaux fidèles apprennent que les droits des parents en islam sont primordiaux, après l’adoration de Dieu, mais qu’ils ne doivent en aucun cas leur obéir s’ils s’opposent à leur conversion à l’islam ou s’ils essaient de les forcer à retourner au polythéisme. Ce même principe fut établi dans la sourate 29, Al-`Ankabût. Cela montre que ces deux sourates ont été révélées dans une même période. Une étude du style et du thème des deux sourates dans leur ensemble montre néanmoins que la sourate Luqmân fut révélée plus tôt, dans la mesure où aucun signe d’adversité n’y apparaît. A l’opposé, on ressent clairement à l’étude de la sourate Al-`Ankabût que les musulmans étaient sévèrement persécutés à cette période de la révélation.

Thème

Dans cette sourate, les hommes sont amenés à se rendre compte d’une part, du non-sens et de l’absurdité du polythéisme, et d’autre part, de la véracité et du bien-fondé du monothéisme. Ils sont également invités à abandonner l’imitation aveugle de leurs ancêtres, de méditer avec un esprit serein les enseignements que le Prophète Muhammad - paix et bénédiction de Dieu sur lui - apporte de la part du Seigneur des mondes, et d’être réceptif aux signes manifestes qu’ils trouvent dans l’univers et en eux-mêmes, témoignant de sa véridicité.

A ce sujet, il a été souligné qu’il ne s’agit pas là d’un nouvel enseignement, méconnu des hommes, présenté pour la première fois au monde et en Arabie. En effet, les hommes de science et les sages des temps antérieurs disaient et enseignaient ce même message que Muhammad enseigne aujourd’hui. C’est comme si la sourate disait aux hommes : "Dans votre terre, vivait un sage du nom de Luqmân dont vous connaissez bien la sagesse. Dans vos conversations quotidiennes vous citez ses enseignements et ses sages paroles. Vos poètes et vos orateurs en font de même. Ne devriez-vous pas vous pencher en personne sur le credo et la morale qu’il enseignait ?"

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.