Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 91 à 100 > Sourate Al-Layl (La Nuit)
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 91 à 100

Sourate Al-Layl (La Nuit)

lundi 22 janvier 2001

Nom

La sourate tire son nom du mot al-layl par lequel elle commence.

Période de Révélation

Son thème est si proche de celui de la sourate 91 intitulée ash-Shams, que ces sourates semble s’expliquer mutuellement. C’est une seule et la même chose qui est expliquée sous une forme dans la sourate ash-Shams et sous une autre forme dans cette sourate. Ceci indique que ces deux sourates ont été révélées approximativement à la même époque.

Thème

Cette sourate fait la distinction entre les deux modes de vie et explique le contraste entre leurs fins ultimes et conséquences. Ainsi, cette sourate est-elle divisée en deux parties, la première du verset 1 au verset 11, et la seconde du verset 12 au verset 21.

Dans la première partie, le début met l’accent sur le fait que les efforts et les œuvres dans lesquels s’engagent les individus, les nations et les communautés dans le monde sont, au regard de leur nature morale, aussi différents que le jour diffère de la nuit, et le mâle de la femelle. Après ceci, et conformément au style général des sourates courtes du Coran, 3 caractéristiques morales des deux sortes sont présentées en tant qu’illustrations tirées d’une vaste panoplie d’aspirations et d’actes de l’homme, caractéristiques selon lesquelles chacun peut juger quel style de vie sont représentés par telle caractéristique respectivement. Ces deux styles de vie sont décrits dans des phrases si brèves, élégantes et concises, qu’elles émeuvent et s’impriment dans la mémoire dès qu’on les entend.

Les caractéristiques du premier type sont de dépenser sa fortune, d’être pieux et d’observer Dieu, et reconnaître le bien en tant que tel. Les caractéristiques du second type sont d’être avare, de ne pas se soucier du plaisir ou de la colère de Dieu, et de rejeter ce qui est bon et juste. Ensuite, il est rappelé que ces deux types d’actions qui divergent dans leur nature ne peuvent ne peuvent être égaux ni similaires par leurs conséquences. Tout comme ils divergent par leur natures, ils divergent par leurs résultats. La personne (ou le groupe de personnes) qui adopte le premier mode de vie, Allah lui facilitera le mode de vie correct, si bien que faire le bien deviendra aisé pour elle, et faire le mal difficile. Au contraire, celui qui adopte le second mode de vie, Allah lui facilitera la mauvaise vie, de sorte qu’il fera facilement le mal et difficilement le bien. Ce passage se termine par une phrase des plus significatives et des plus touchantes : "La fortune d’ici-bas pour laquelle l’homme est prêt à risquer sa vie ne l’accompagnera pas dans sa tombe. A quoi lui servira-t-elle donc après la mort ?"

Dans la seconde partie, trois vérités ont également été données, avec une égale brièveté. Tout d’abord, Allah n’a pas laissé l’homme dans l’ignorance dans cette salle d’examen qu’est le monde, mais Il a pris la responsabilité de lui indiquer la voie droite et juste parmi les différentes voies possibles. Il n’y a nul besoin de préciser qu’en envoyant Son Messager et Son Livre, Il a accompli ce qu’Il avait pris comme responsabilité, car le Messager et le Livre assurent la guidance. La seconde vérité est qu’Allah seul est le Maître de ce monde et de l’au-delà. Celui qui recherche les bienfaits de ce monde, c’est Allah qui les lui donnera, et celui qui recherche les bienfaits de l’au-delà, c’est aussi Allah qui les lui donnera. Il appartient à chacun de décider de ce qu’il recherche auprès de Lui. La troisième vérité est que le malheureux qui rejette le bien, présenté par le Messager et le Livre, et s’en détourne, se destine à un feu ardent préparé pour lui. Par contre la personne qui craint Dieu et dépense sa fortune sans motifs égoïstes, et agit pour gagner la satisfaction de son Seigneur, son Seigneur sera satisfait d’elle et la comblera de tant de bénédictions qu’elle sera satisfaite de Lui.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.