Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 21 à 30 > Sourate Al-`Ankabût (L’araignée)
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 21 à 30

Sourate Al-`Ankabût (L’araignée)

mercredi 14 novembre 2001

Nom

Cette sourate tire son nom du verset 41 où apparaît le mot `ankabût (araignée).

Période de révélation

Les versets 56 à 60 indiquent clairement que cette sourate fut révélée un peu avant l’émigration vers l’Abyssinie, et le thème qui y est traité renforce cette idée. Certains exégètes ont pensé que, dans la mesure où il y est fait mention des hypocrites et que ce phénomène apparut à Médine, les dix premiers versets furent révélés à Médine et le reste à la Mecque, mais dans le cas présent l’hypocrisie dont il est question et celle de ceux qui adoptèrent un mode de vie hypocrite parce qu’effrayés par l’oppression et les tortures physiques extrêmement pénibles que subissaient les musulmans par les mécréants. Il est évident que ce type d’hypocrisie ne pouvait survenir qu’à la Mecque et non à Médine.

De même, d’autres commentateurs, voyant que dans cette sourate les musulmans sont exhortés à émigrer l’ont considérée comme la dernière sourate révélée à la Mecque, ne tenant pas compte du fait que les musulmans avaient migré vers l’Abyssinie avant même l’émigration à la Mecque. Ces opinions ne se fondent sur aucune tradition mais sur des critères internes à la sourate, or cette cohérence interne, si l’on considère la sourate comme un ensemble, on voit plutôt qu’il s’agit des conditions prévalant à l’époque de l’émigration vers l’Abyssinie, non à la dernière période passée à la Mecque.

Thème

Une analyse de la sourate montre que sa période de révélation correspond à la période où les Musulmans furent le plus durement persécutés à la Mecque. Les mécréants s’opposaient et luttaient contre l’islam becs et ongles et les nouveaux convertis étaient soumis à la plus sévère oppression. Telles étaient les conditions dans lesquelles ils vivaient lorsque Allah révéla cette sourate, afin d’affermir dans leur foi et encourager les musulmans sincères mais aussi afin de jeter l’opprobre sur ceux qui montraient des signes de faiblesse. Par ailleurs, les mécréants de la Mecque se voient avertis et menacés : ils risquent par leur attitude d’appeler sur eux le sort qui fut de tout temps le lot des adversaires de la Vérité.

Dans le même temps, des réponses sont apportées aux questions auxquelles les jeunes gens étaient confrontés. En effet, leurs parents les pressaient d’abandonner Muhammad, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et de revenir à la foi de leurs ancêtres, leur disant en guise d’argument : " Le Coran dans lequel vous avez placé votre foi considère les droits des parents comme les plus éminents, donc obéissez-nous, autrement vous agirez en contradiction avec ce que vous dicte votre propre foi." Le verset 8 répond à ce type de propos.

De la même façon les membres de certains clans ont dit aux nouveaux convertis : "Laissez-nous la question du Châtiment, etc. Écoutez-nous et abandonnez cet homme. Si Dieu se saisit de vous dans l’Au-delà nous nous avancerons et dirons : "Seigneur, ces gens sont innocents, nous les avons forcés à renier leur foi ; aussi châtie-nous à leur place". C’est ce dont traitent les versets 12 et 13.

Les récits mentionnés dans cette sourate mettent également l’accent sur ce même point, comme pour dire :"Voyez les Prophètes venus par le passé : ils subirent de terribles épreuves et furent traités cruellement pendant de longues périodes. Puis, ils furent finalement secourus par Allah. Aussi, gardez courage : le secours d’Allah surviendra un jour, c’est certain. Mais il faut d’abord passer par une période de mise à l’épreuve et de tribulations".

Tandis que cette leçon est délivrée aux croyants, les mécréants reçoivent un avertissement : "Si le courroux d’Allah ne s’abat pas sur vous pour l’instant, ne croyez pas pour autant que vous y échapperez éternellement. vous avez devant vous l’exemple des cités maudites du passé. Voyez comment le malheur s’abattit sur elles et comment Allah secourut les Prophètes".

Puis il est dit aux musulmans : " Si vous sentez que la persécution est devenue trop pénible pour vous, alors il vaut mieux que vous quittiez vos maisons plutôt que de renoncer à votre foi : la terre d’Allah est vaste ; cherchez un nouvel endroit où vous pourrez adorer Allah en toute sérénité".

Outre ces points, les mécréants sont invités à comprendre en quoi consiste l’islam. Les réalités que sont le Tawhîd (Monothéisme Pur) et l’Au-delà sont exposées à l’aide d’arguments rationnels, le shirk (polythéisme) est réfuté, et tandis qu’on attire leur attention sur les signes qui peuplent l’univers, il leur est dit que ces signes confirment les enseignements que leur dispense le Saint Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.