Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Introduction aux sourates du Coran > Sourates 11 à 20 > Sourate Ar-Ra`d (Le Tonnerre)
Introduction aux sourates du Coran
Section : Sourates 11 à 20

Sourate Ar-Ra`d (Le Tonnerre)

samedi 7 juillet 2001

Nom

Cette Sourate tire son nom du mot (Ar-Ra`d), le tonnerre, présent dans le verset 13. C’est simplement le nom symbolique de cette Sourate et cela ne signifie en rien qu’elle traite des problèmes scientifiques liés au tonnerre.

Période de Révélation

La preuve interne (versets 27 à 31 et versets 34 à 48) montre que cette Sourate a été révélée dans la dernière étape de la mission du saint Prophète — paix et bénédictions de Dieu sur lui — à la Mecque ; dans la même période que les sourates Yûnus, Hûd, Al-A`râf. Le contenu indique qu’une longue période s’est écoulée depuis la transmission du message par le saint Prophète — paix et bénédictions de Dieu sur lui. D’une part, ses adversaires avaient trouvé un moyen de le battre et de faire échouer sa mission, et, d’autre part, ses partisans avaient exprimé le désir qu’en montrant un miracle les mécréants pourraient être amenés à la raison.

En réponse, Allâh — Exalté soit-Il — apprend aux croyants que ce n’est pas de cette manière qu’Il convertit les gens et qu’ils ne devraient pas désespérer s’Il donne aux ennemis de la vérité une corde assez longue pour se pendre eux mêmes. Autrement, Il est capable de montrer tous les signes, comme sortir les morts de leur tombe et les faire parler , (verset 31), mais ces gens endurcis inventeront toujours une excuse pour se justifier. Toutes ces preuves décisives montrent clairement que cette Sourate a été révélée durant la dernière étape de la mission du prophète à la Mecque.

Thème central

Le premier verset énonce le thème principal de cette sourate, à savoir : "le message de Muhammad — paix et bénédictions sur lui — est la vérité, mais c’est par erreur que les gens l’ont rejeté." Toute la sourate tourne autour de cet axe. C’est pourquoi il a été montré à plusieurs reprises, et de diverses manières que les composants fondamentaux du Message : le Tawhîd [1], La résurrection et la mission prophétique sont vrais et que, par conséquent, les gens devraient sincèrement croire en eux dans leur propre intérêt moral et spirituel. On les a avertis qu’ils attireront leur propre destruction s’ils les rejettent.

La mécréance en elle-même est pire que la folie et l’ignorance. De plus, le but de cette sourate n’est pas seulement de satisfaire la raison mais c’est également un appel aux cœurs à accepter la foi. C’est pourquoi elle n’avance pas simplement des arguments logiques pour soutenir la vérité du Message, et contrer les idées fausses, mais à un rythme approprié, elle fait fréquemment des appels à la fois sérieux et compatissants pour gagner leurs cœurs les mettant en garde contre les conséquences de la mécréance qui les prive de la douce rétribution de la foi de telle façon que les gens idiots renoncent à leur inflexibilité.

De plus, des réponses ont été faites aux objections des opposants sans mention de ces derniers, et les doutes qui s’étaient avérés être un obstacle dans la voie du message ou étaient créés par les opposants ont été levés. En même temps, les croyants qui avaient passé par une longue et dure épreuve, et étaient fatigués et attendaient anxieusement l’aide d’Allâh, ont été réconfortés et remplis d’espoir et de courage.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site de l’association des étudiants musulmans de l’USC.

Notes

[1Dans la terminologie islamique, le tawhîd désigne le monothéisme.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.